XP DEUS : Les différentes tonalités

XP DEUS : Les différentes tonalités
Nombreux d’entre nous ont découvert leurs premiers détecteurs de métaux  Multi-tons avec XP, je vous parle forcement des incontournables Goldmaxx et Gmaxx La naissance d’une longue histoire pourtant résumé en seulement 3 mots.   GRAVE, MÉDIUM, AIGUE. La signature De la marque XP.     Sur les Goldmaxx et Gmaxx il était uniquement possible d’intervenir sur le ton graves à l’aide du volume fer qui vous permet de régler le volume des graves et même de les supprimer si vous le souhaitiez, et l’iron threshold qui traite le basculement des graves, le but étant de trouver la position qui vous convient de sorte à ne pas avoir trop de ferreux dans les tons médium. Le bon compromis ce situe entre 5 et 8 sur un terrain propre.   Avec l’arrivé du XP Dèus  le Multi-tons s’ouvre à d’autres horizons, désormais tout ou presque est paramétrable, que ce soit de la tonalité elle-même ou en fonction de la conductivité. Comme le faisait l’iron threshold avec les ferreux sur les Goldmaxx et Gmaxx, mais également sur les médiums et aigu, et plus encore…   Malheureusement ce luxe est réservé au heureux propriétaire de la télécommande, les modes expert n’étant pas accessible sur la version DEUS lite ,  WS4 ou WS5   Maintenant tous à vos télécommande ,rendez-vous dans n’importe quel mode à l’exception du programme 10 goldfield et pitch, descendez jusqu’à discrimination puis expert, vous voilà au cœur du sujet.   Plusieurs options possibles :   telecommande deus   2 tons 3 tons (le grand classique d’xp pour les nostalgiques) 4 tons (pratique pour la pollution ambiante) 5 tons (idem au 4 tons, pour les plus pointilleux) PITCH (le canard !pour fan de tesoro redoutable,lobo) FULL TONES( pour fan d’electro et de minelab explorer,etrac et ctx)     Le 2 tons, pour ceux qui veulent avoir un minimum d’information ou inconditionnel du mono-ton (oui c’est possible).      Une fois entrer dans le menu nous y trouvons ce bargraphe   

multi tonalité

    La petite flèche noir horizontale(le curseur)  pointe le ton 1 et nous dit 202hz (hertz) qui correspond au ton grave qui vas dans ce cas de figure nous signaler les cibles indésirables. Juste en dessous le ton 2, le 518hz qui sera le signal aigue pour les cibles que vous jugez intéressante.   Nous constatons également qu’une petite partie de la ligne 202 est noircie à l’inverse de la ligne 518 qui elle l’est à 90%  avec un numéro 10 à l’intérieur ?   La partie noircie représente la conductivité sur une échelle allant de 0 à 99. Et 10 signifie que votre discrimination est à 10   La ligne 518 vous dit que toutes les cibles ayant un indice de conductivité supérieure à 10 serons signalé par un ton plus aigue à 518hz Et la 202 que les cibles ayant un indice inférieure à 10 serons signalé par un ton grave à 202hz   Vous pouvez également décaler votre seuil en appuyant plusieurs fois sur la touche si dessous, le curseur passe maintenant en position verticale pointant le 10   hibgh   Que ce soit en 2,3,4 ou 5 tons la première ligne, 202hz dans le cas ici présent sera toujours en relation avec votre réglage de discrimination. Si vous passez votre seuil de 10 à 5, votre discri passera automatiquement à 5.   Pour les inconditionnels du mono-ton, il vous suffira de revenir dans le menu de base et de mettre le volume fer à 0, il ne vous restera qu’un seul et unique ton. Vous pouvez également modifier ce ton et le rendre plus grave ou plus aigüe selon votre convenance.   Pour modifier rien de plus simple, placez le curseur devant le ton que vous souhaitez modifier à l’aide des touche + et – comme ci-dessous     dfghdtf       Le ton maximum en aigue et à 800hz et 100hz , ce qui vous laisse largement de quoi trouver chaussure à votre pied.         Notre boutique Notre boutique   3,4 ET 5 TONS, RETROUVER SON GOLDMAXX/GMAXX ET BIEN PLUS ENCORE   Le 3 tons est inclus par défaut dans pratiquement tous les programmes de base, et la encore tout et modulable   dvssfg       Comme vous pouvez le constatez une nouvel ligne apparait, vous voilà maintenant en grave medium aigue ce qui nous dit :   202hz notre grave pour les cibles indésirables allant de 0 à 10 de conductivité, ce qui englobe le fer et petit aluminium. 518hz  le medium allant de 10 à 76 pour toutes cibles NON FERREUSES de basse et moyenne conductivité (à ne pas prendre à la légère) 644hz l’aigue allant de 76 à 99 pour la haute conductivité, potentiellement les plus intéressantes.   Vous remarquerez que les valeurs très hautes 98/99 et parfois même 97 peuvent être délicates à interpréter. Bien souvent elles vont de pair avec grosse masse et instabilité (choc disque, interférence, sensibilité trop élevé…) Et parfois à de bonnes surprises, comme de bonnes cibles trop profondes pour être correctement identifiées Ou, une bonne cible  masqué par des ferreux  (seul une ouïe fine pourra trancher !!!   . Prenez donc le temps de bien analyser ces signaux avant de passer votre chemin…   En 4 et 5 tons, vous aurez donc d’autres lignes. Dans le cas ci-dessous en 5 tons, nous avons maintenant 3 tonalités intermédiaires entre les graves et aigues.     5 tons deus     Le but étant d’apporter plus d’informations auditives pour qui le souhaite, c’est à double tranchant ! Encore une fois à utiliser comme confort !!!! L’histoire reste la même, sorti des ferreux tout peut être intéressant! En tout cas si vous voulez faire sonner vos doubles tournois ou vos napoléon à une tonalité précise, vous pouvez !         Le pitch   Certainement un petit caprice de la part du propriétaire d’XP, qui a était tout comme moi un fan de Lobo (le redoutable de chez Tesoro) caractérisé par sa tonalité particulière « le canard », que l’on retrouve dans le Deus renommé PITCH. Un seul et unique ton mais plus bavard qu’il n’en a l’air, pourtant plus de bargraphe, seul les Hertz reste modulable.   mode pitch deus   La particularité du pitch est que la tonalité varie en fonction de l’intensité du signal, une cible en surface produira une variation aigue et une cible profonde une  variation grave, avec un peu d’expérience vous vous apercevrez que ce mode est très subtil et apporte beaucoup d’information sur la nature de la cible, que ce soit la profondeur, la taille… combiné à une réactivité à partir de 3 le pitch s’avère redoutable (d’où son origine) sur lesterrains pollués en ferreux.       Le Full Tones   Les amateurs  d’explorer , Etrac et Ctx 3030 de chez Minelab n’ont pas été oubliés , certes , ce n’est pas du multi-fréquences dont je veux vous parler mais de la tonalité bien entendu. Cette fois ci pas tonalité par tranche comme les 2,3,4et 5 tons, mais une tonalité différente par indice de conductivité, soit 99 tons, donc en tous métaux !!!.   Cependant, le full tones s’avère tout aussi subtil , le fait d’avoir une multitude de tons très rapproché produit aussi des variations très intéressante, mais contrairement au pitch, la variation n’est pas produite par l’intensité, mais la conductivité allant de très grave pour un petit ferreux à très aîgue pour un gros module argent ou grosse masse. Sur zone pollué je vous laisse deviner, un concert assuré.     Astuce     Avec les modes 3,4 et 5 tons il y à une astuce qui vous permet de travailler à 0 de discri . Il vous suffit de décaler les lignes. Prenons le cas du 4 tons,  sur la première ligne vous avez de 0 à 10 un ton de 202hz donc en grave, qui vous dit que votre discri et à 10, si vous voulez baisser la valeur à 5 par exemple votre réglage de discri en sera automatiquement abaissé à 5,  la première ligne correspond tout simplement la discrimination, donc à 0 pas possible de différencier les ferreux puisque tout passe en médium, et pourtant si, c’est tout à fait possible ! ! 4 tons deus     Maintenant nous allons éliminer cette première ligne et garder seulement les 3 dernières, vous ne travaillerez plus en 4  mais en 3 tons.   les tonalités du xp deus   Première ligne à 0 la discrimination est désactivée ainsi que le volume fer étant donné que vous laissez tout passer.   Deuxième ligne 100hz (le minimum dans les tons graves) de 0 à 4, afin que la plupart vos ferreux sonnent en grave.   Troisième ligne 644hz, le ton medium, pour ma part je le monte  de 4 à 30 de manière à faire passer la majorité de pollution non ferreuse de basse conductivité en medium, en revanche les touts petits modules et bijoux or serons également  dans cette catégorie, c’est le jeu !!! Encore une fois, trop rechercher le confort c’est prendre le risque de laisser quelques cibles intéressantes.   Quatrième ligne, 800hz (maximum en aigue)  un jolie son bien aigue et bien distinct de mon grave très bas ! Ce qui  à mon sens rend l’identification sonore bien plus efficace et agréable.   Vous voilà en tout métaux avec seulement une identification sonore. Le détecteur sera un peu plus bruyant car vous laissez passer tous les ferreux sur le même volume que les 2 autres tonalités, ce désagrément et compensé par les 100hz qui produit un son presque parasitaire et donc peu moins gênant. Certain vous diront que les résultats serons les même en discri qu’avec cette astuce, en tout cas psychologique ou pas, ce sont mes réglages depuis plusieurs année et j’en suis ravi le résultat est au rendez-vous.   En conclusion   Là encore XP nous a encore gâté avec le XP DEUS en terme de possibilité et polyvalence,  que vous soyez pro Tesoro ,  Minelab , Fisher … quand il s’agit d’audio il y en a pour tous les gouts ! Pour les nostalgiques, plus d’excuse ! Vous avez la possibilité de reproduire et d’améliorer ce  qui vous a séduit dans vos anciens détecteurs.  Prochainement la tant attendue Version 4 du Deùs qui je l’espère sera tout autant innovante que les précédentes.   Pour toute question Je reste à votre disposition en boutique, bonne lecture et surtout bonne détection     Cédric V. Pour David Détection